Il n’y a que les enfants…

 

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Il n’y a que les enfants
Pour aimer jouer aux grands
Les grands eux ont oublié
Les grands ont perdu les clefs
Des cabanes imaginaires
Où le ciel rejoint la terre
Lézardes envahies de lierre
Sombres murs dépositaires
De prénoms entrelacés
Qui retiennent les baisers
Ombres emmurées dans l’enfance
Hauts lieux de reconnaissance
Dans ces pierres abandonnées
Aux promesses murmurées
Les cœurs gravés aux couteaux
Ne voient plus que les moineaux.

2 réflexions sur “Il n’y a que les enfants…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s