Quelques éclats de lune

De ces jours où s’échappent quelques éclats de lune
Tel est l’or sur le bleu, Venise en sa lagune
La rambleur d’un été aux beaux reflets moirés
Danse au creux des miroirs sur les heures enchantées
Et voilà que vivants et joyeux à la fois
Eros et Agapè s’invitent en votre voix
Ce jour par le poème ils arrivent à moi
Sur mes rêves éteints sur mon cœur impavide
Pour de joie mon berceau plus jamais ne soit vide.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s