De l’été qui s’en va

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De l’été qui s’en va c’est l’heure solitaire
Terre et ciel confondus, noces crépusculaires
Où l’horizon époux au silence incarnat
D’un soleil qui se meurt dans le creux de ses bras.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s