À peine évoquée Que notre vie passe

Tu les vois
Ces pas
Laissés sur l’estran
Entre deux marées
Et que la mer efface ?

À peine évoquée
Que notre vie passe

Ne serions-nous
Qu’un rêve ?

L’empreinte furtive
D’une âme sans âge

À l’étole du temps
Posée
Aux frêles
Épaules.

Publicité

4 réflexions sur “À peine évoquée Que notre vie passe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s