Ô Château intérieur !

De demeures en demeures passe tous les obstacles
N’attends pas que le ciel se couvre de miracles
La vie seule est prodige à tous les contenir
L’Amour ! L’Amour ! L’Amour ! du Graal le devenir.

Un diamant taillé capte plus de lumière
Ô Château intérieur ! Ô refuge ! Ô sanctuaire !
De la rose des vents au sable du désert
Dépose sur mon cœur de sa clarté lunaire.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s