Le cœur devançant la peine

 

« Oh ! laissez-nous
… et conversons de ce qu’à nous deux nous savons mystère « 

Stéphane Mallarmé

J’allais vers toi
Le cœur
Devançant
La peine
Comme pour
Creuser de l’espace
Entre ces deux
Intimes.

Adoucir
L’inéluctable
Union.

Ni le vent
Ni la pluie
S’abattant
Sur
Mon visage
N’auraient pu
Entraver
Ma marche.

Et cette transition
Bienfaisante
Du frais
Au feu
De mon front
Comme
Pour me rappeler
Combien le corps
Enveloppé
De froid
Peut brûler
Au tranchant
De la pierre.

Publicité

3 réflexions sur “Le cœur devançant la peine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s