Ne garder que l’essence où s’inscrit la beauté

Il est une lumière impossible à saisir
Les hommes de tout temps ont tenté l’esquisser
Œuvrant pour en percer de l’éclat le sourire
Quand seule la nature a pour don la beauté
Si sans rien de la flamme où la beauté transpire
À l’homme la pensée seule ne peut suffire
Il faut mettre de l’âme et du cœur à l’ouvrage
Transformer en éther le moindre paysage
En grâce permuter la fresque du désir
Laisser la volonté dans l’œuvre s’évanouir
Ne garder que l’essence où s’inscrit la beauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s