Un haïku/une pensée

Du tréfonds de l’âme
à la surface un soupir
remontée du manque

Si la vérité te blesse. Remercie la cicatrice qu’elle laissera. À la regarder tu deviendras plus humble.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s