L’amour ce clair-obscur

Il éclaire le cœur obscurcit l’intellect
L’amour ce clair-obscur enflamme les affects
Et si l’esprit tressaille autant que le cœur bat
Ne seront que meilleurs les amoureux ébats.

Sans autre alternative autre que la passion
Cette brûlure au corps ce creuset à frissons
Sans vision d’avenir sans sève nourricière
La fleur périt au cœur l’amour se désespère.

Anima animus sans être convaincus
Le jeu des projections reste un malentendu.











Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s