Aimer ! C’est glisser quelques fils d’éternité dans le rouet de la mort

« Et toi mon cœur pourquoi bas-tu
Comme un guetteur mélancolique
J’observe la nuit et la mort « 

Guillaume Apollinaire

****

La mélancolie
Ce baiser
De la nuit
Au jour

*****

Il suffit pourtant d’avoir été un jour, une heure, une personne importante pour une autre, pour que ce jour et cette heure rejoignent l’éternité.

En faire un bouclier, un sas protecteur, un infini dans le fini, une porte qui ouvre sur la vie.
Un manteau printanier aux heures les plus sombres.
Savoir recevoir est un acte d’amour.

Aimer ! C’est glisser quelques fils d’éternité dans le rouet de la mort.
Avoir été aimé suffit à en confectionner un habit de lumière.


Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s