À nos heures miroirs ! À nos âmes jumelles !

 

À nos heures miroirs ! À nos âmes jumelles !
À la source invisible au-delà du réel
À ce qui réunit l’esprit avec la chair…
La nuit avec le jour, le ciel avec l’enfer…
L’abeille avec la fleur, la fleur avec le vent…
La passion extrême avec le sentiment.

À l’indicible flot des paroles éventrées
À la mort de l’instant qui perd l’éternité
La blessure au tranchant, l’âme désenchantée
À la vie qui reprend sa fausse liberté
Au regard de cet autre où l’on se voit sans filtre
Au miroir le reflet qui dans le cœur s’infiltre.

 

 

 

 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s