N’attends pas pour aimer que brûle ton flambeauN’attends pas pour rêver que le temps soit au beau.

Des matins sans chagrin, des demains sans mémoire
Combien j’étais heureuse ! Tout ce temps sans savoir…
On ne nous apprend pas dans les livres d’histoire
Que le temps assassin brisera la confiance
Celle qui va de pair avec l’insouciance
Que le grain peut mourir sans même avoir levé
Bien avant que la faux n’ait été aiguisée
N’attends pas pour aimer que brûle ton flambeau
N’attends pas pour rêver que le temps soit au beau.

Une réflexion sur “N’attends pas pour aimer que brûle ton flambeauN’attends pas pour rêver que le temps soit au beau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s