Bien avant que le jour au ciel fasse allégeance

J’irai, j’irai vers vous dans l’absolue patience
Des matins libérés des mondes ensevelis
Chaque jour qui renaît porte son espérance
Et rien ne se défait si ce n’est par l’oubli.

Bien avant que le jour au ciel fasse allégeance
La nuit porte en son sein du rêve l’embellie
La grâce d’un instant supprime les distances
De l’aube la promesse œuvre sur l’infini.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s