Le Graal est à ciel ouvert

À remplir les espaces

Nous nous ingénions

Grande est notre impatience

À mêler notre haleine

Au souffle des lointains

Le Graal est à ciel ouvert

Mais nous ne savons plus

Comment boire à sa coupe

Sans y tremper des lèvres

Assoiffées de paroles

Quand c’est par l’indicible

Que le mythique vase

Ouvre sur les délices

Notre appétit est grand

Mais notre temps est limité

Et de notre passage

Nous ne laisserons

Au mieux

Qu’un peu de sable

Qui retournera à la mer.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s