Le rêve et sa rambleur

Mon rêve en continu ne connaît pas l’ennui
Renaissant de lui-même il œuvre jour et nuit
D’un sentiment empreint d’une double effigie
De l’amour la rambleur et la mélancolie
Je ne vous attends plus mon souvenir d’été
Nous nous sommes perdus avant d’avoir été
Ce qui a existé ne serait-ce qu’un jour
Garde sertis au cœur la gemme et le velours.

Publicité

2 réflexions sur “Le rêve et sa rambleur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s