Où nos âmes prendront corps

Nous irons dans ces lieux les moins appropriés
Aux rencontres humaines
Où sauvages les fleurs aiment à se retrouver
En mêlant leurs haleines
Vous tiendrez bien ma main moi je boirai vos yeux
D’éternelles aurores
Et de matins premiers en joies renouvelées
Nos âmes prendront corps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s