Un tressaillement

Un tressaillement
Une mise au monde
Combien de tourments
Pour une seconde ?

Nos regards croisés
Dans cet hyménée
Ont escaladé
Les plus hauts sommets

Un tressaillement
Une mise au monde
Combien de tourments
Pour une seconde ?

De félicités
En félicités
De ciel et d’enfer
L’imprévu transfert

Ce chavirement
Des sens en émoi
Et le désarroi
D’y trouver ma joie.

2 réflexions sur “Un tressaillement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s