Allons ! Marchons ! Écrivons ! Et parfois envolons-nous…

Faire, et en faisant se faire et n’être rien que ce qu’on fait. »
Jean-Paul Sartre

Allons ! Marchons ! Écrivons !

Et parfois envolons-nous !


Un premier pas : se projeter dans l’inconnu par l’image. Mots et idées surgiront de ce déplacement, comme viennent étrangement les pensées, sans l’aval de la réflexion lorsque les muscles sont en mouvement, lors de la marche par exemple. Le vagabondage de l’esprit a toujours fait des merveilles et pour passer d’une rêverie à une pensée élaborée, rien ne vaut une course tranquille à vélo, dans les chemins mille fois patrouillés, ou une marche nez en l’air dans ces mêmes chemins.

L’ordre ou le désordre des mots importera peu.Tellement moins que leur consistance, leur consonance. Le poète a mille fois raison qui se laisse imprégner par la musique d’un mot, sa beauté, son élégance.
L’intuition est alors bonne conseillère.
C’est le moment de s’en remettre à plus grand que soi, à ce qui nous dépasse. Sans objectif précis, le guide œuvre en catimini.

C’est le temps du lâcher-prise, il faudra encore abandonner la peur qui paralyse, le manque de confiance qui fait renoncer.

Tu auras tout le temps pour te relire…

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s