Mystérieuse joie

 » Et si vous allez quêter la joie, faites d’abord provision de joie. Remerciez avant d’avoir  reçu. « 
Alain.  » Propos sur le bonheur »

« J’ai décidé d’être heureux, parce que c’est bon pour la santé »
Voltaire

Plus proche de moi, maman disait :
« Joie et bonne humeur ferment la porte au nez du docteur. »

Et aussi :  » Rien ne me touche, rien ne me blesse, rien ne me désespère « 

Maman était une philosophe qui s’ignorait.

Les plus belles joies sont celles que l’on n’attend pas, qui s’emparent et élargissent un quotidien.
Ce sont les imprévisibles, les inconnues.
Celles qui font voyager sans avoir à quitter sa place.

Au piano

L’envol
Impromptu
Improbable
Musique et éther
Même fluidité
Vibrations portées
Hors du temps
Au plus haut
Le toucher se joue des obstacles
Les doigts ne pensent plus les notes
La grâce
Par le corps effacé
Âme et musique
Face à face.



















Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s