Entre la non-présence et l’absence

Entre la non-présence
Et l’absence
Un fossé
Que rien ne peut combler
Ni les terrassiers du temps
Avec leurs pelletées de souvenirs
Ni les vents malicieux
Aux semaisons sauvages.

Graines de mots
Éparpillées
Chemin faisant
Sur des pages
D’écritures
En jachère.

S’envole
En variations
Légères
Sur la portée
De l’intemporel

Mon insaisissable

Unique
Est la fragrance
Échappée
Du pétale
Laissant une trace
Sans pouvoir réintégrer
Le cœur de la fleur.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s