En partance

Elle a dit : « Il vous faudra pousser des portes « .

Pousser des portes…

Au risque de se retrouver face au vide.

Pousser des portes…

Au risque de ne jamais franchir la bonne.

L’espérance n’est pas derrière la porte, non elle est devant, dans le fait même d’avoir encore des portes à pousser quoi que l’on puisse trouver derrière…

Bonheur du linéaire
Avant la césure.

Sommes en partance
L’unique voie
Gagner le soleil
Sur la marelle du temps
Pas d’autres choix
Il faut mettre des œillères
À la peur
Au désespoir
Voir loin, loin devant
La marche même
Est la semeuse
De vie
Elle prolonge le temps
Celui qui reste
Avant la moisson
Il faut l’étirer au maximum
Nourrir le mouvement

Le moindre leurre
Pour appât
Tout sauf la stase
Celle d’avant l’arrêt du coeur
De l’appétit à vivre.

Elle avait dit :  » Il vous faudra pousser des portes ».


Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s