Ce temps qui en son sein porte tous les remèdes

20200829_221648

C’est un nom qui revient se perdre sur mes lèvres

Recherchant un baiser resté inassouvi

Un désir que le temps avec des mains d’orfèvre

A ciselé le jour pour mieux briller la nuit.

 

En gardant le meilleur de ce qui nous obsède

Ce temps qui en son sein porte tous les remèdes

Est-ce un rire d’enfant dont l’écho s’éternise

Ou la fuite du temps qu’un rien immobilise ?

 

Le baiser ne sera ni reçu ni donné

Sur l’objet de désir la douleur est passée

Tel l’oiseau dans son vol sur la fleur agitée

Il reste suspendu aux lèvres du passé.

Une réflexion sur “Ce temps qui en son sein porte tous les remèdes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s