Vivre l’instant présent

J’ai dû froisser souvent ta belle intelligence

Pardonne à ta maman ce délire de souffrance

Quand le cœur est blessé, le cerveau ne répond…

Pas toujours en trouvant les mots de la raison.

 

J’ai si souvent perdu de ces instants précieux

Quand le compte à rebours je lisais dans tes yeux

Alors j’anticipais le terrible avenir

Faisais fuir le présent en présumant le pire.

 

Accepter ? Impossible ! Se remettre en questions

Admettre de compter sur mes doigts tes saisons ?

Je suis restée maman, jusqu’au bout, jusqu’au pire

Et ma peur recouvrait tes grands éclats de rire.

 

Vivre l’instant présent, je n’ai pas su le faire

Si le temps permettait un retour en arrière

Je ferais de ta vie une orgie de lumière

De tes derniers instants une paix printanière.

 

Dépasserais mes peurs et mettrais du bonheur

Dans mes yeux , dans mon cœur, pour que jamais la peur

N’attriste tes derniers printemps sur cette terre

Et que la joie te garde du frimas de l’hiver.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s