Tout un monde derrière la fenêtre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Ce qui est arrêté par le destin, nul n’a le pouvoir de le changer.»
Euripide

« Dis-moi ce que tu entends par destin, et je te dirai ce que tu vaux, ce que tu feras, ce que tu deviendras. »
Maurice Maeterlinck

Revers de joies ou antidote de peines, le destin se retrouve dans ces choses qui arrivent sans que nous les ayons provoquées.
Le destin nous compose tout autant que nous composons avec. Nous interagissons donc et collaborons ensemble notre vie durant. S’il nous tient serré, entre lui et nous ce n’est pourtant pas un bras de fer.

Ose ce que tu peux changer, abandonne au destin tout le reste…

Ce qui dépend de nous ne peut nous blesser car nous ne pouvons être dans un même temps le couteau et la plaie.

Elle attend ! Assise derrière la fenêtre, elle attend. Le destin est pour l’heure tout dans cette fenêtre. Deux possibilités, l’ouvrir ou la tenir fermée. Ne rien faire, et laisser la fenêtre close, serait se priver de ce léger courant d’air prêt à venir parcourir sa nuque. Entre la chambre et le jardin, il y a cette fenêtre et la promesse de ce souffle. Rester dans l’attente… C’est confortable l’attente et pas très risqué, mais les opportunités ne se présentent rarement une deuxième fois. Il y a cette promesse de printemps qui arrive du jardin vers la chambre en cette matinée doucement ensoleillée.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s