Il me faut endormir ce chagrin à présent

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il me faut endormir ce chagrin à présent
Sur mon cœur le tenir, le bercer tendrement
Telle une jeune mère offre l’apaisement
En posant sur son sein la tête de l’enfant.

Celui-ci n’a plus peur, il ferme doucement
Ses yeux humidifiés par la brume du temps
Et s’il sursaute un peu dans ce sommeil sans songe
Au-delà du soupir c’est la vie qui s’allonge.

Il me faut endormir ce chagrin à présent…

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s