Renaître de ses cendres

Il y a les fleurs du désert
Qui gardent l’eau comme un mystère
Et puis ces plaines sous la mer
Abysses privés de lumière
Mais a-t-on vu monter des cendres
Autre chose qu’un voile de poussière
Mais a-t-on naître des cendres
Quelques pousses même éphémères ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s