J’ai de la nuit au bord des yeux

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La nuit abandonne au matin
Sa fresque aux lueurs étranges
Dans un cocon à plumes d’anges
Blanchit de brume ses lointains

J’ai du mal à ouvrir les yeux

L’heure est au temps revisité
Plus d’espace à la viduité
Le jour dénoue tout doucement
De l’aube vierge les rubans
Comme le ferait un amant
À sa promise en tulle blanc

Pourquoi faut-il ouvrir les yeux ?

Avant que frémissent alentour
Tous les soleils, tous les amours
Que la mer dans tous ses états
Rêve aux falaises d’ Étretat
Les nuages aux vapeurs de rose
Attendent la métamorphose
Un dernier plongeon dans le bleu

J’ai de la nuit au bord des yeux.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s