Aux deux extrêmes de la vie… la même fragilité

 

dsc01309

 » Ce qui nous sauve, ce sont les ruines de nos antiques confiances »

Christian Bobin

Et puis on oublie d’oublier… Est-ce un saut en avant, un retour en arrière ? On ne sait plus très bien à quel moment le point de divergence a laissé le doute s’installer, fissurer la bâtisse pierre à pierre édifiée. Les ombres de notre enfance peuvent revenir hanter notre sommeil, plus de lampe allumée ou de pensée magique pour nous porter secours.

La vie chahute nos certitudes, parfois le fondement même de nos acquis, et cela de façon si subtile que nous ne voyons pas toujours les transformations, car c’est seulement en surface que les choses se perdent, la vie est de digestion lente.

Il reste heureusement à chaque homme, dans un coin de son cœur, un refuge intérieur, une grâce première qui perdure et protège le socle même du sens qu’il veut donner à sa raison d’être. C’est aux deux extrêmes de la vie, que sont l’enfance et la vieillesse, et qui se rejoignent toujours, que la confiance de l’une pourrait se perdre dans l’autre, noyée dans une même et légitime peur de la mort, tant et tant de fois balayée, évacuée d’un revers de main.

Certes à cinq, six, sept ans, il est plus facile de se réfugier dans son monde. La stratégie est bonne pour échapper à tous les dangers. C’est à l’heure du lâcher-prise, quand Morphée vient nous chercher, que notre cerveau devient expert en la matière. Plus tard quand ces murs porteurs, que sont les parents, ne sont plus, on se dit que la vocation du noir doit être de capter la lumière et on se souvient de ces mains rassurantes, douces et chaudes, qui, posées sur notre front, en chassaient les ombres et autres fantômes imaginaires.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s