Quand lasse la mer se retire…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

À la frange du crépuscule

Aux nues brunies sous les embruns

Quand le vent court dans les grands pins

Et que les cimes se déciment

Au firmament qui se dessine

On perçoit dans un va-et-vient

Un chant qui monte du lointain

Quand lasse la mer se retire

Et que la grève nue s’étire

Laissant la vague à son chagrin

Et au jour bleui qui recule.

La danse des miroirs

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Le petit enfant le sait bien

Lui qui fait danser les miroirs

Que l’on ne peut naître de rien

Que l’essentiel nous est transmis

Sans qu’on ne l’ait jamais appris

D’instinct le jour doit bien savoir

De ses crépuscules l’histoire

Peut-on se mirer sans miroirs

Vivre sans ombre à sa mémoire ?

Le petit enfant le sait bien

Lui qui fait danser les miroirs

Que l’on ne peut naître de rien.