Dans sa robe de bure

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’aube tremblait encore

Dans sa robe de bure

Grisée à l’encolure

D’un nuageux remord.

 

Quelques âmes défuntes

Maudissant le destin

Projetaient aux lointains

Leur ombre telle une plainte.

 

Tout désormais disait

Au crépuscule rose

Le précaire des choses

Leur puits de vacuité.

 

La brume sous l’emprise

D’un rêve d’alizé

Vient ôter sa chemise

Et se prend à danser.

 

C’est la métamorphose

Le poème devient prose

Et le jour de pointer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s