Que le temps s’arrête pour ailleurs renaître

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Que le temps s’arrête

Pour ailleurs renaître

 

Sans nul autre ancrage

Qu’un vierge rivage

Libre de brisants

 

Mon amour sauvage

Tournera les pages

Du maître des vents

 

Reviendront les mots

D’abord par l’écho

Des lèvres d’antan

 

Habillés des rires

De Flore et Zéphyr

Sur la tour des vents.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s