Aux faîtes des grandes fêtes…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Aux faîtes des grandes fêtes

Flotte

L’étendard fleuri

Du souvenir

Profond baiser

D’un éphémère

Lèvres entr’ouvertes

Sur l’éternel

 

Prendre la lumière

Y glisser

Avec pour seule attache

Sa voile

Bombée d’immense

Et d’infini.

 

Publicité

3 réflexions sur “Aux faîtes des grandes fêtes…

  1. J’aime particulièrement ce style de poésie. Cette écriture simple et limpide. Par contre, je trouve que les trois derniers vers sont un peu lourds :« D’un éphèmere Lèvres entre’ouvertes Sur l’eternel ». Je pense qu’il y a une certaine incohérence ce qui bloque à la fois le rythme et la musicalité poétique du texte.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s