– Tu ne négocieras pas avec nos âmes !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

La sentence est tombée :

– Tu ne négocieras pas avec nos âmes !

J’ai demandé pardon… là aussi. Quand le cœur est sincère la faute peut être considérée comme moindre. Reste que ce n’est pas à nous d’en décider, le pardon doit venir de l’offensé.

Les confessions d’une petite fille…

Mes fautes d’alors, je ne les voyais pas, celles de ma vie d’adulte me suivent comme un remord.

Comme ils sont loin ces petits péchés que je ratissais pour avoir quelque chose à dire au jour de la confession ; j’en ajoutais toujours quelques-uns, là était certainement ma plus grande faute.

La liste remémorée le temps de l’attente, mon tour à confesse venu, c’est la mine contrite et la tête baissée que je m’agenouillais sur le petit banc de bois du confessionnal. Je prenais très au sérieux ce moment de contrition. Le prêtre ouvrait la grille de séparation tout en faisant le signe de la croix… je débitais alors mes péchés… les vrais et les autres, jusqu’au moment de l’absolution.  Oh! les vrais n’étaient pas bien méchants, ils étaient ceux d’une petite fille de sept ou huit ans. – Je n’ai pas été gentille avec mon frère, j’ai triché au monopoly, j’ai oublié ma prière du soir… (liste non exhaustive).

Il n’empêche, je me souviens très bien de l’allégement, proche de l’euphorie, procuré par la confession, et des ailes soudaines qui me propulsaient dans une allégresse tout au long du chemin me ramenant à la maison. J’étais si légère que mon âme ne pesait plus sur mon corps, quant à mes pieds ils semblaient ne plus devoir jamais toucher le sol. Dans cette odeur de sainteté, je me devais de soigner mon âme afin de la garder pure le plus longtemps possible, et pour le moins jusqu’à la prochaine communion. Pour ne pas retomber dans le péché, j’évitais tout conflit. Au contraire de l’habitude, je devenais serviable et traversais les heures qui suivaient portant sur les membres de ma famille un sourire empreint de béatitude.

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s