S’évanouir en l’absent

thumbnail_CouvertureHersentbd

 

Chaque jour à même heure

Quand le ciel las se meurt

Et que la nuit descend

Sur l’impossible rêve

Entre vivre et mourir

S’évanouir en l’absent.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s