Ton ombre a passé la porte des silences.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » La clarté, c’est une juste répartition d’ombres et de lumière. »

Johann Wolfgang von Goethe

Elle ne t’entend pas ; elle ne te voit pas ; elle ne sait rien de tes combats ; mais son ombre danse déjà avec ton ombre.

Toi, tu cherches encore la clarté, celle de l’eau pure, lumineuse parce que fraîche, celle du jour qui se lève, de l’enfant qui sourit au monde, du vieillard qui ouvre son cœur, même blessé, même non cicatrisé.

Mais voilà que ton ombre t’a devancée, en passant la porte des silences, en se dissociant de son support, elle l’a fragilisé.

 N’attends pas plus de la vie qu’elle ne peut te donner !

 Soleil et nuages ne font que te traverser, ce que tu cherches à retenir n’est déjà plus. Ne le sais-tu pas que pour combattre les ombres il faut se tenir debout ?

Tu te tiens allongée, ton bras s’étire comme pour écarter tout danger. Il fait nuit, l’ombre du jour est devenue fantôme du soir. Tu tiens la veilleuse allumée, tu le sais bien, pourtant, que la peur n’évite pas le danger… sois rassurée, le fantôme, cet ombre de la nuit, ne viendra pas te chercher ce soir, il danse avec la profonde derrière le miroir.

Ton cœur écoute ta peur qui bat. La lumière éclairant ton chevet ne suffit pas à te réchauffer. Ce froid, tu le connais, il vient des étoiles, des espaces infinis et de l’intérieur de toi.

Car nous sommes aussi faits de cela …

Et de peur et de larmes, de rires et de joies, de pluie, de vent, d’ombres et de grand soleil et de cette clarté qui danse entre ombres et lumière.

 

Publicité

Une réflexion sur “Ton ombre a passé la porte des silences.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s