Ne plus espérer n’est pas désespérant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe lâcher-prise et l’acceptation de ce qui est nous délivrent du poids des fausses espérances.

Ne rien attendre d’autrui, ne compter que sur soi, ne doit pas être source d’amertume ou d’aigreur, mais au contraire il faut y voir de nombreux avantages.

En effet, l ‘attente freine le mouvement et celui qui n’attend aucune réponse sera allégé de cette expectative, des questionnements qui la devançaient mais aussi de ceux qui en résulteraient. On passe alors de la non action, avec son collectif de : pesanteurs, déceptions,  regrets, sentiments d’injustice, évitements,  à une dynamique dont nous restons le maître et le seul moteur.

Ce qui dépend de nous ne peut nous blesser car nous ne pouvons être dans un même temps le couteau et la plaie.

Le regard de l’autre n’est plus ce miroir  nous renvoyant une image déformée,  flouée par les apparences. Sans filtre, nous pouvons plonger plus profond en nous-même, notre vision intérieure s’en trouve élargie.

Cette non attente ne nous coupe pas d’autrui pour autant. Notre relation n’en est que plus franche, directe et sincère, non orientée par un pouvoir de séduction qui reste le plus souvent involontaire. Tout devient lisse, simple, limpide.

Notre dévouement exempt de recherche de reconnaissance, de récompense, donc totalement désintéressé, fortifie notre relation à l’autre, lui donne toute sa valeur. L’amitié et l’amour s’en trouvent magnifiés.

Ainsi, ce qui n’est plus attendu tient de la surprise ; ce qui n’est plus espéré tient du miracle…

C’est pourquoi, ne plus espérer n’est pas désespérant.

 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s