Quand dans la peine le temps s’égrène.

Quand dans la peine le temps s’égrène

Quand au chagrin ses corollaires

Graine d’ivraie, grain de poussière

Enrayeront ton sablier…

Il faudra que tu te souviennes

Tout peut se faire et se défaire

Rien n’est immuable sur terre

Poussière d’étoiles, rai de lumière

Graines d’amour je veux semer

Au ciel pareront nos mystères

Couleront en ton sablier

Et que de ce temps il advienne

Une promesse d’éternité.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s